Coaching : sortir de l’isolement…

Vous êtes dans l’isolement ?

Sortir de l’isolement commence par une prise de conscience. Celle d’avoir à l’esprit que cette étape que vous traversez part d’un comportement que vous avez adopté. Cela ne signifie pas qu’il soit totalement volontaire, mais qu’il y a de la place pour faire apparaître une amélioration.

Pour ce faire, acceptez cette démarche, comprenez-en le bénéfice pour vous reconstruire une vie sociale et faire votre place dans son environnement.

La première étape indispensable consiste à mener une réflexion objective quant à l’acceptation du rapport de force dans vos échanges avec autrui. Ce n’est parce que nous traversez des épreuves difficiles vous rendant méfiants, que votre parole à moins de valeur que celle de vos interlocuteurs ou que ceux-ci veulent à tout prix vous faire passer au second plan. Se débarrasser de l’a priori quant à votre positionnement « inférieur » ou « de victime » est essentiel pour retrouver un certain plaisir dans le développement d’interactions. Vos challenges personnels ne vous rendent pas moins légitimes ou moins aptes à être acceptés, quels qu’ils soient.

Pour favoriser votre sortie de l’isolement, prenez conscience que votre perception des rapports sociaux est tronquée.

La première étape indispensable consiste à mener une réflexion objective quant à l’acceptation du rapport de force dans vos échanges avec autrui. Ce n’est parce que nous traversez des épreuves difficiles vous rendant méfiants, que votre parole à moins de valeur que celle de vos interlocuteurs ou que ceux-ci veulent à tout prix vous faire passer au second plan. Se débarrasser de l’a priori quant à votre positionnement « inférieur » ou « de victime » est essentiel pour retrouver un certain plaisir dans le développement d’interactions. Vos challenges personnels ne vous rendent pas moins légitimes ou moins aptes à être acceptés, quels qu’ils soient.

Pour favoriser votre sortie de l’isolement, prenez conscience que votre perception des rapports sociaux est tronquée.

Accepter de laisser une chance au partage et à l’extériorisation de vos pensées. Une fois cette acceptation actée, vous parviendrez à faire la part des choses entre le monde solitaire dans lequel vous vous renfermez pour des raisons sécuritaires (pas de remises en question ou de jugements ici), et votre environnement. Souvent, les personnes qui s’isolent ont tendance à axer leur communication sur leur mal-être et les raisons de leur solitude. Si cela peut être bénéfique à petite dose, attention de ne pas en faire un sujet systématique, sous peine de voir une certaine lassitude apparaître chez vos auditeurs.

La première étape indispensable consiste à mener une réflexion objective quant à l’acceptation du rapport de force dans vos échanges avec autrui. Ce n’est parce que nous traversez des épreuves difficiles vous rendant méfiants, que votre parole à moins de valeur que celle de vos interlocuteurs ou que ceux-ci veulent à tout prix vous faire passer au second plan. Se débarrasser de l’a priori quant à votre positionnement « inférieur » ou « de victime » est essentiel pour retrouver un certain plaisir dans le développement d’interactions. Vos challenges personnels ne vous rendent pas moins légitimes ou moins aptes à être acceptés, quels qu’ils soient. Pour favoriser votre sortie de l’isolement, prenez conscience que votre perception des rapports sociaux est tronquée. Accepter de laisser une chance au partage et à l’extériorisation de vos pensées. Une fois cette acceptation actée, vous parviendrez à faire la part des choses entre le monde solitaire dans lequel vous vous renfermez pour des raisons sécuritaires (pas de remises en question ou de jugements ici), et votre environnement. Souvent, les personnes qui s’isolent ont tendance à axer leur communication sur leur mal-être et les raisons de leur solitude. Si cela peut être bénéfique à petite dose, attention de ne pas en faire un sujet systématique, sous peine de voir une certaine lassitude apparaître chez vos auditeurs.

En définitive, développez votre capacité à vous recentrer sur des priorités qui ne sont plus uniquement individuelles.

À vous de jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *